La pose du revêtement définitif du sol est un moment emblématique de la finalisation d’une phase d’aménagement.

Pour la station Aimé Césaire, les sols ont été intégralement réalisés en asphalte et cette étape des travaux, qui a duré 10 jours, est désormais terminée.

Pour recouvrir les 2 000m² de surface des différents niveaux de la station sur 2 à 3 cm d’épaisseur, ce sont environ 130 tonnes d’asphalte qui ont été nécessaires.

L’approvisionnement s’est fait par les escaliers en place au moyen de « chenillettes » hermétiques.  Le recours à cette technique était nécessaire pour maintenir l’asphalte à 150°, température à laquelle il peut être étalé. Elle a aussi permis aux ouvriers de bénéficier d’un plus grand confort de travail en leur évitant la manipulation de charges lourdes.

Pour réaliser un sol définitif parfait, du papier kraft a d’abord été mis en place afin de rendre l’asphalte indépendant du béton.

Ensuite, l’asphalte provenant des chenillettes a été versé dans des seaux en bois, puis étalé à la spatule.

Ce type de revêtement en asphalte baissant très vite en température, il est possible de l’emprunter seulement quelques heures après sa mise en œuvre.

Le sol définitif est maintenant terminé, c’est sur celui-ci que vous marcherez lorsque vous circulerez dans la station Aimé Césaire !